Err

Le Prestige Crétois - Produits de Crète et Grèce - Produits sélectionnés par Maria & CO
Déjà client ? Entrez votre e-mail et mot de passe :Première visite ?Enregistrez-vous

Huile d'olive de grecque

Informations pratiques concernant l’huile d’olive

Informations pratiques concernant l’huile d’olive
Selon notre expérience et vos retours, nous avons préparé un article avec toutes les réponses ‘tabous’. N’hésitez pas à nous envoyer vos commentaires et mettre à jour cette liste.

Puis je cuisiner avec l’huile d’olive ? frire ?
Oh ouiiii ! C’est un grand OUI !
L’huile d ’olive ne crame pas comme d’autres huiles. Elle peut tenir jusqu’à 210 °C donc elle est parfaite pour la cuisson de friture qui a une température moyenne de 180 °C. Aucune contre-indication pour faire des frites alors. Si l’huile d’olive dépasse les 200°C, ses acides gras vont commencer à se décomposer mais on la chauffe jamais à 200°C ou presque.
Vous pouvez l’utiliser pour plusieurs cuissons ou même remplir votre friteuse directement avec.
Nous vous conseillons de la filtrer après chaque utilisation et de prévoir uniquement la cuisson d’un élément spécifique. Par exemple, si la première fois vous faites des frites, ne l’utilisez pas pour frire du poisson. Prévoyez une huile d’olive destinée à la cuisson de vos poissons.
Vous pouvez l’utiliser jusqu’au 4 à 5 fois. Personnellement, parfois, j’arrive même à 6 cuissons. Savez-vous que l’huile d’olive en friture aide même notre corps à absorber les éléments nutritionnels de ses aliments ? On ne l’appelle pas l’or jaune pour rien. N’est-ce pas ?
Vous allez comprendre que votre huile d’olive n’est plus comestible quand sa couleur va changer en gris vers noir. Cela veut dire que l’huile est brûlée et elle a une mauvaise odeur et certainement une sorte de mousse.
 Voici un lien pour plus d’informations et une délicieuse recette, les courgettes frites : https://recettesdunecretoise.fr/courgettes-frites/
Vive la friture !

Est-ce que mon huile d’olive est périmée ?
L’huile d’olive extra vierge n’est presque jamais périmée. Le producteur va donner une date de 18 mois suite à son conditionnement. Attention, il vous donne une date de conditionnement mais pas une date de sa récolte. Le vendeur n’est pas dans l’obligation légale de vous donner une date de récolte. Moi, je le fais parce que c’est ma culture et ma vie mais ce n’est pas le cas pour tout le monde si le profit est la seule raison de vente. Si un vendeur vous dit que c’est la nouvelle récolte et nous sommes en décembre ou janvier, permettez-moi d’avoir mes doutes. L’huile d’olive est ramassée à la fin de l’année et elle a besoin de s’auto-nettoyer, de se filtrer avant sa commercialisation donc pas avant février sauf si c’est une récolte précoce ou une année exceptionnelle etc. La production de de ma famille arrive en France à la fin de l’année directement dans les bidons de 5 ou de 17 litres mais elle n’est pas filtrée et elle aura certainement un dépôt. Elle arrive encore sombre et le dépôt ne plait pas à tout le monde. Commercialement, les grandes entreprises ou les grandes surfaces ne peuvent pas vous donner une huile d’olive nouvelle très rapidement après sa récolte. Tout ça vient de notre habitude de consommation, de nos propriétés et certainement de nos connaissances.
L’huile d’olive est à sa base un conservateur donc n’avoir pas peur de sa DLC. L’huile d’olive va commencer travailler ou plutôt son oxydation dès son ouverture et pas avant. Dès son ouverture, elle va commencer à changer son goût. Le moins d’acidité le plus elle tient au temps, donc une huile d’olive vierge extra 0.2  va tenir beaucoup mieux qu’une 0.3 acidité.

Comment conserver une huile d’olive ?
Privilégiez son achat dans les bidons métalliques ou les bouteilles en verre sombre. Le verre sombre va protéger l’huile d’olive des UV, de la lumière. Vous pouvez la laisser dans une cave ou un sous-sol ou même dans un placard. Pas de frigo. Si par hasard, vous la mettez dans le frigo, vous allez avoir un beurre délicieux à tartiner vos tartines du matin.

Quelle huile d’olive peut me convenir ?
C’est vraiment une question de goût et de priorités. Je conseille fortement l’utilisation de 2 ou 3 huiles d’olive selon vos préparations et son utilisation.

N'hésitez pas nous poser vos questions pour élargir notre article.


Rédigé le  27 jan. 2022 11:42 dans Huile d'olive de grecqueAstuces - INFOSProduits & Informations  -  Lien permanent
0 Commentaires  

La récolte d’oliviers en Crète et la recette de tiganitus "beignets au petimezi"

 La récolte d’oliviers en Crète et la recette de tiganitus La récolte des oliviers commence à la fin septembre et dure jusqu'à la mi-décembre, en fonction de la région, de la variété et de la maturité des olives. Cela dépend aussi du climat qui varie selon l’année.

La couleur de l'olive est initialement verte et acquiert progressivement une couleur de paille, puis vire au rose et finit par bronzer. Selon le type d'huile produite par le producteur, une combinaison des trois peut être utilisée pour le concassage dans l'usine.

 La récolte est une affaire de famille de génération en génération. La plupart des Crétois prennent une ou deux semaines de vacances pour le ramassage des olives. Cela est très important. En Crète les olives sont récoltées à la main. Aujourd'hui, les producteurs utilisent une petite machine  pour la récolte, c’est comme une branche électrique qui tourne pour remplacer la canne qui  agite les branches, et pour que les fruits tombent sur des filets « pagkalia » déployés sous l’arbre.

L’utilisation de la branche électrique nécessite beaucoup de force. En général, ce sont les hommes qui s’en chargent. Les femmes  et les enfants s’occupent de mettre en place les filets. Tous les enfants suivent leurs parents et les aident. C’est une tradition. Le midi, il y a un pique-nique rapide, et le soir tout le monde mange ensemble pour reprendre des forces et repartir pour une journée sous les oliviers. Presque toutes les familles ont des oliviers. Le patrimoine passe des  parents aux enfants. C’est très important. Donc tous les enfants ont leurs oliviers même avant leur naissance.

La famille garde l’huile dont elle a besoin pour l’année « environ 80 – 100 l » et elle vend le reste à la coopérative du village. Tous les villages ont une coopérative ou une huilerie. L’huilerie récupère l’huile d’olive et ensuite elle la conditionne ou elle la vend à son tour. Les huiles sont stockées selon leur acidité et leur région.  La vente d’huile d’olive peut permettre aux familles d’avoir un revenu supplémentaire qui n’est pas négligeable  et  ils peuvent payer les achats d’équipement pour le ramassage.

La maturité des olives varie d'une olive à l'autre, il est donc préférable de les récolter à maturité. Selon la maturité, il faut environ 36 à 45 kg d'olives pour produire 3,5 litres d'huile d'olive. Cela demande beaucoup d’arbres et beaucoup de travail, mais c’est un projet d’amour et une belle expérience qui vous unit vous, vos amis et votre famille, une belle histoire d’amour.

Nos Traditions de table :
Avec la première récolte, on prépare des tiganitous (beignets au petimezi ou au miel & à la cannelle et aux noix). Ce sont comme des beignets moins ronds que les « loukoumades » parce qu’on utilise la levure chimique au lieu de la levure de boulanger et ils sont plus plats. C’est un mélange d’eau, de sel, de farine, un peu de sucre pour donner une petite couleur bronzée à la fin de la cuisson et de la levure chimique. En grec cela s’appelle « le kourkouti ».
 La préparation est simple. On fait chauffer la nouvelle huile d’olive toute fraîche. À l’aide d’une cuillère on fait des beignets et on les fait cuire dans l’huile d’olive chaude.

On  les sert avec du petimezi  «sirop de moût de raisins ». Si vous le servez avec du miel, ajoutez un peu de cannelle également ou même des noix.

On prépare aussi le pain frais et on le déguste avec l’huile d’olive fraîche, du sel et de l’origan.

 Dernier point mais non des moindres, on accompagne toutes ces gourmandises avec du raki « tsikoudia ».

Maintenant la récolte d’olive n’a plus aucun secret pour vous.

 
Rédigé le  27 jan. 2022 11:39 dans Huile d'olive de grecqueAstuces - INFOSProduits & Informations  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Comment lire une étiquette de l'huile d'olive

Comment lire une étiquette de l'huile d'olive
L’huile d’olive est le jus naturel de l’olive, parce qu’elle est la seule huile qui est extraite par des moyens mécaniques plutôt que par des processus chimiques.
90 % des huiles d’olive crétoises sont considérées comme étant extra vierges, de haute qualité avec un arôme idéal et une acidité inférieure à 0.8%. En effet, environ 80% de l’huile d’olive de production crétoise a une acidité inférieure à 0.3% et elle est reconnue comme « Extrissimo ».

Le texte « huile d’olive de catégorie supérieure obtenue directement des olives et uniquement à l’aide de processus mécaniques » signifie que cette huile d’olive est une huile d’olive extra vierge.

L’expression « première pression à froid » est très appréciée par le consommateur mais ce n’est pas une obligation légale donc parfois vous ne la trouvez pas. En fait, s’il est écrit qu’elle est extra vierge, cela signifie automatiquement qu’elle était pressée à froid. Donc, l’huile a été extraite par un système d’extraction traditionnel avec des presses hydrauliques.

Le texte « indication de l’acidité » est noté dans le tableau avec les éléments nutritionnels mais aussi avant ou ailleurs selon l’importance que le producteur veut donner à sa production. Les revendeurs, la plupart de temps, ne savent pas expliquer vraiment ce qu’est l’acidité. C’est vrai que c’est l’acidité qui va donner le prix de vente à son producteur et il va vous donner le prix de vente mais je vous invite à être plus malin qu’eux et à bien noter ce que je vais vous dire. L’acidité n’est pas comme l’acidité des agrumes, elle ne va pas piquer notre langue. L’acidité est mesurée à la fin de l’extraction de lot d’olives à l’aide d’une procédure très simple qui va donner sa teneur en acides, et du pourcentage des gras oléique. Donc il va calculer le montant des gras oléiques par 100 g d’huile d’olive. Plus ce chiffre est faible, plus c’est la preuve d’un fruit délicieux et sain. Plus c’est faible, plus cela signifie également que les olives ont été ramassées à temps, transportées directement au moulin et en général pressées dans les 24 heures. Jusqu’à 0.8 % d’acidité l’huile d’olive est parfaite. Une huile d’olive 0.2  sera plus rare que une 0.3 ou une 0.4. Cela ne signifie pas qu’il faut que vous vous focalisiez sur une huile d’olive à 0.2% d’acidité. Cela dépendra de votre utilisation et de vos goûts. Laissez-nous vous guider par les recettes et notre expérience pour la sélection de votre huile d’olive ou de vos huiles d’olive qui vous conviennent. Je vous donne aussi un autre exemple : si nous avons des oliviers avec la maladie qui vient des mouches « diakos », les olives ne seront pas propres, pas saines donc cela va donner une huile forte en acidité.
Selon la législation grecque, le producteur a l’obligation d’écrire que son huile d’olive est supérieur ou égal à  ≤0.8 %. Parfois, ils collent des étiquettes devant pour vous valider l’acidité exacte ou n’hésitez pas aussi de demander. Parfois, les huiles ont aussi 0.45 , 0.35 etc.

Le texte ou plutôt le logo ‘AOP’ Ce sont tout simplement, toutes les huiles d’olive à appellation d’origine protégé,  tout simplement un label établi par l’union européenne visant à certifier que l’huile est élaborée et transformée avec toutes les traditions du pays.

 Le texte ou plutôt le logo ‘IGP
Nous allons compléter cet article au fur et à mesure selon vos retours. Merci de nous laisser vos commentaires et revenir vers vous si vous avez des questions ou vous souhaitez revoir les nouveautés sur l’article.

Rédigé le  27 jan. 2022 11:36 dans Huile d'olive de grecqueProduits & InformationsAstuces - INFOS  -  Lien permanent
0 Commentaires  

La classification de l’huile d’olive

La classification de l’huile d’olive
L’huile d’olive est l’ingrédient principal du régime alimentaire crétois qui offre bien-être et longévité. Ses propriétés thérapeutiques avaient déjà été reconnues par les médecins de l’antiquité comme Hippocrate et Claude Galien.

L’olivier est un symbole de la culture grecque depuis des milliers d’années. En Crète, l’olivier est utilisé depuis l’époque néolithique, tandis que les découvertes archéologiques confirment sa cultivation à partir du 3éme millénaire AD.
Nous pouvons distinguer plusieurs huiles d’olives différentes, qui sont classées en fonction de leur acidité qui varie en fonction des conditions, procédés mécaniques et physiques.

1.    Huile d'olive extra vierge est celle qui est obtenue uniquement par des moyens, mécaniques ou autres, et dans des conditions en particulier thermiques qui empêchent son alternation ; nous allons utiliser les mots, l’extraction à froid comme l’extraction du jus est fait à une température moins de 27°C. Les olives ne subissent aucun autre traitement que le lavage, le passage à la centrifugeuse, et le filtrage. Aucun produit chimique est ajouté. Elle a un taux d'acidité inférieur à 0.8%.Ce produit essentiellement traditionnel est en réalité le jus provenant de la première pression des olives, conservant sa saveur, son arôme et sa couleur. Techniquement parlant, l'huile d'olive extra vierge a le niveau naturel le plus bas d'acide oléique. L’huile d'olive crétoise extra vierge est la meilleure huile d'olive, non seulement de Grèce, mais de toute la Méditerranée, présentant un équilibre parfait entre arôme, goût et couleur. Chimiquement, cette huile crétoise est riche en acides gras monoinsaturés et en facteurs naturels antioxydants, tels que le polyphénol. Riche également en vitamines, elle est idéale pour une alimentation saine. Elle possède des propriétés antioxydants, protège contre les maladies cardiovasculaires, le diabète, l’ulcère de l’estomac et différentes formes de cancer, aide à contrôler le cholestérol, maintient le bon fonctionnement du foie et de la bile, ralentit le vieillissement et offre une meilleure absorption des vitamines.
En discutant avec un agriculteur de Normandie, j’ai appris que c’est la même procédure que pour la fabrication du jus de pomme.

Sur le site, vous allez voir aussi la référence Fleurs d’huile. Ce sont les premières gouttes du jus qui sort dès qu’on les presse, et uniquement les premières gouttes. On pourrait les classifier aussi comme une huile extra premium. Mon grand-père m’avait dit que cette huile d’olive était gardée précieusement par les propriétaire des moulins uniquement pour leurs familles.

2.    L’huile d'olive vierge: acidité libre maximale jusqu’à 2 %. Son arôme et son goût sont excellents.

3.    L’huile d’olive est un mélange d’huile d’olive raffinée et d’huile d’olive vierge. Ce mélange lui permet d’avoir une couleur et une odeur respectable pour sa commercialisation. L’huile d’olive raffinée est celle qui est obtenue lorsque l’on raffine. Le raffinage est un traitement chimique donc elle ne peut pas être vierge et son traitement lui fait perdre ses aliments nutritionnels, son goût, sa couleur, tout. Ne vous trompez pas alors avec la nomination ‘Huile d’olive’. Cette catégorie commerciale est certainement un mélange d’huile entre l’huile raffinée et l’huile vierge, mais pas l’huile extra vierge. Cela justifie de son prix bas imbattable.

4.    L’huile de grignons d’olive est l’extraction de l’huile d’olive par les résidus formés des noyaux, des restes d’olives, de la pâte et de son l’eau donc tous les produits que nous jetons lors de la production de l’huile d’olive extra vierge. Nous allons donner toute notre attention uniquement sur les huiles d’olive extra vierge et nous allons approfondir nos connaissances en décryptant leurs étiquettes.


L’huile d’olive est le jus naturel de l’olive, parce qu’elle est la seule huile qui est extraite par des moyens mécaniques plutôt que par des processus chimiques.
90 % des huiles d’olive crétoises sont considérées comme étant extra vierges, de haute qualité avec un arôme idéal et une acidité inférieure à 0.8%. En effet, environ 80% de l’huile d’olive de production crétoise a une acidité inférieure à 0.3% et elle est reconnue comme « Extrissimo ».

Rédigé le  27 jan. 2022 11:30 dans Huile d'olive de grecqueAstuces - INFOSProduits & Informations  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Comment l’huile d’olive arrive-t-elle dans nos assiettes ?

Comment l’huile d’olive arrive-t-elle dans nos assiettes ?
La période de la récolte est  très importante en Crète comme toutes les familles ont plus ou moins des oliviers. C’est le bon moment pour connaître la qualité et la quantité d’huile d’olive que nous aurons sur notre table pour toute l’année, et de voir si la vente de l’huile d’olive en surplus pourra nous permettre de régler les dépenses annexes de la famille. En général, une famille crétoise récolte et produit une certaine quantité, elle garde ce dont elle a besoin pour passer l’année, et ensuite elle vend le reste à la coopérative du village ou où elle souhaite.

La récolte crétoise
Le point de départ d’une huile d’olive exceptionnelle est la récolte. C’est d’ailleurs une étape très importante. Elle peut être effectuée du mois de novembre au mois de janvier. Comment va-t-on va savoir si les olives sont prêtes à récolter ? Il faut tout d’abord savoir quand les olives seront mûres. En général, elles changent de couleur, au lieu d’une couleur verte, elles auront une couleur plus sombre, vert-violet, selon la variété. C’est notamment pour cela qu’il y a une acidité différente entre une huile de début de saison, de milieu et de fin de saison. Les olives de début de saison auront un goût plus prononcé alors qu’en fin de saison elles seront plus mûres, donc auront un goût plus doux (moins acide).

Nous allons parler de l’huile d’olive précoce donc quand les olives ont été ramassées avant leur maturité (couleur verte) et nous allons parler aussi de l’huile d’olive extra vierge et bien sûr de l’huile d’olive nouvelle. L’huile d’olive nouvelle est l’huile d’olive qui est sortie et consommée directement. L’huile d’olive nouvelle est encore très sombre, non filtrée, et elle est très riche en éléments nutritionnels.
Nous vous conseillons fortement sa consommation si vous avez la possibilité de la trouver. L’huile d’olive de la famille Thalassinaki arrive toujours et directement après sa récolte dans les bidons de 5 ou 17 l. Elle va rester nouvelle environ pendant 2-3 semaines et ensuite elle sera comme une huile d’olive normale. L’huile d’olive précoce est très demandée grâce à ses caractéristiques particulières en tant que produit d’une grande valeur nutritionnelle. Comme l’olive n’est pas mûre elle contient moins de jus, et nous avons donc besoin d’une quantité d’olives plus importante pour la fabrication d’un 1 l d’huile d’olive ; c’est la raison principale qui explique que le coût soit plus élevé.

Nous avons aussi les huiles d’olive biologiques certifiées. Pour les productions certifiées, nous ne les mélangeons pas, et l’extraction sera effectuée dans une machine destinée uniquement aux huiles d’olive biologiques.

Cela varie également en fonction de la météo ; par exemple, s’il pleut avant la récolte, les olives seront plus juteuses. Si il ne pleut pas pendant un certain moment, nous attendons avec impatience que la pluie vienne avant la récolte. En Crète, les olives sont fraîchement cueillies délicatement à la main ou à l’aide d’une petite machine comme une brosse électrique, en respectant les anciennes traditions, afin de proposer une huile introuvable ailleurs.  
Une huile fabriquée de génération en génération tout en respectant les oliviers.

En général, nous faisons des équipes de 2 à 6 personnes. Deux personnes et en particulier les hommes font tomber les olives, et les femmes et enfants prennent les ‘bagkalia’ (grands tissus en plastique) pour le ramassage des olives. Dès que les olives sont tombées, l’équipe de tissus, les ramasse, les met dans les sacs et prépare un autre arbre pour l’équipe qui les fait tomber. De cette façon le travail avance en continu et chacun fait ce qu’il peut. A la fin de la journée nous déposons les sacs au moulin ou à la coopérative la plus proche.

En Crète, nous respectons la vie de nos arbres, donc il faut savoir que nous avons toujours une récolte sur deux qui est plus importante. Par exemple, si cette année les oliviers ont produit 400 l d’huile d’olive, poli « mantema » comme on dit en crétois, nous savons qu’il faut garder plus d’huile d’olive à la maison parce que la récolte de l’année prochaine sera de 200 l, presque la moitié. Après la récolte, nous ajoutons une à deux fois des engrais pour les fortifier à nouveau et les préparer pour l’année prochaine. Le bon moment pour les tailler est aussi suite à la récolte. Les oliviers n’ont pas beaucoup besoin d’entretien.

En Crète, nous avons particulièrement la variété Koroneiki. Dès son ramassage, les olives sont transportées dans des cageots ou dans des sacs, directement à la coopérative ou aux moulins.

L’extraction du jus d’or
Après avoir fait le tri des olives récoltés, l’extraction est une étape considérable pour la saveur de l’huile d’olive. En Crète nous utilisons des procédés d’extraction d’huile datant de l’Antiquité. Malgré l’évolution des innovations des équipements utilisés, la méthode reste la même pour toutes les étapes de fabrication de l’huile d’olive que ce soit par procédé mécanique ou physique, donc on récolte, on écrase pour former la pâte, on malaxe et on extrait le jus de la pâte d’olives.  
 
Voici l'extraction de l’huile d’olive en plusieurs étapes :

1.    L’effeuillage et le nettoyage
Lorsque toutes les olives sont cueillies, elles sont directement amenées au moulin ou à la coopérative du village. Ainsi peut débuter la première phase du cycle de fabrication. Tout d’abord, les feuilles et les brindilles sont enlevées. Puis elles sont directement dirigées vers la laveuse où les olives sont nettoyées en passant tout simplement sous des jets d’eau. Tout est effectué le plus rapidement possible afin d’avoir des olives bien fraîches et d’obtenir une huile d’olive excellente.

2.    Le broyage et le malaxage
Après le nettoyage, les olives sont entièrement broyées. Ainsi, elles se retrouvent métamorphosées en une pâte d’olives. Puis, cette fameuse pâte se retrouve doucement malaxée avec un dispositif mécanique à froid, voilà la raison pour laquelle nous mentionnons sur l’étiquette que c’est une huile d’olive à extraction à froid.

3.    Le pressage à froid

Après le broyage et le malaxage, la pâte est immédiatement pressée afin qu'elle ne subisse aucune altération. Pour obtenir une huile de qualité supérieure, l'extraction des liquides, composés d’eau et d’huile d’olive dans la pâte, doit être réalisée à froid.
Pour effectuer ceci, la pâte passe dans une centrifugeuse qui va séparer l’huile et l’eau dans deux tuyaux différents en la faisant tout simplement tourner grâce à leurs densités différentes. A la sortie de son tuyau, le producteur fait un test avec une pépite pour savoir le taux de son acidité qui va donner son prix d’achat. Nous allons parler un plus en détail des  numéros que vous voyez sur les étiquettes comme le 0.2 ,0.3 …. 0.8.

4.    Le stockage
Une fois l'élixir extrait, l’huile se retrouve stockée dans une grande cuve en inox et va être au repos 1-2 mois afin d’être décantée. Ensuite l’huile est soit versée dans un bidon métallique ou dans des bouteilles en verre. L’huile d’olive peut être filtrée ou pas selon l’huile. L’huile d’olive de la famille Thalassinaki présente sur le PrestigeCrétois.fr est conditionnée directement pour une consommation directe.
Rédigé le  27 jan. 2022 10:15 dans Astuces - INFOSHuile d'olive de grecqueProduits & Informations  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Témoignage de la fondatrice du Prestige Crétois qui explique l’importance de ce jus doré.

Témoignage de la fondatrice du Prestige Crétois qui explique l’importance de ce jus doré.
 Vous connaissez bien sûr l’huile d’olive mais comment est-elle vraiment produite et pourquoi l’huile d’olive crétoise est-elle si importante ?

 En guise d’obtenir une huile de qualité supérieure, les Crétois respectent de nombreuses traditions ancestrales et nous allons parler d’un mode de vie proche de la nature et des valeurs familiales. Vous allez voir dans cet article comment les olives sont récoltées et comment l’huile d’olive vierge extra est fabriquée. Pour commencer notre belle histoire, nous vous invitons à lire le témoignage de la fondatrice du Prestige Crétois qui explique l’importance de ce jus doré.

« C'est quelque part ici qu'est né mon amour pour la nature et le respect de l'huile qui nous nourrit. La culture de l'olivier est une histoire de famille ici en Crète. La terre, petite ou grande, y est partagée de génération en génération, et chaque parent apprend à ses enfants comment la sublimer et cueillir son fruit d'or.
Alors ma sœur, mon frère et moi avons hérité de cette terre d'oliviers dans la région de Venerato et nous lui donnons tout notre amour. Elle, à son tour, nous renvoie cet amour en nous offrant son fruit d'or.
Enfants et adolescents, nous passions toutes les vacances d'automne dans les oliveraies. Nous attendions l'arrivée des bagkalia (grands tissus en plastique pour le ramassage des olives), puis, une fois les olives tombées des arbres, nous les ramassions pour qu'elles puissent être pressées et nous donner l'huile de l'année.
Quels souvenirs inoubliables ! Je sais que d'autres enfants restent souvent assis tranquilles chez eux à ne pas faire grand-chose pendant les vacances, mais à la maison ma mère exigeait toujours que nous aidions non seulement pour la récolte des olives mais aussi pour les vendanges en été. La récolte des raisins faisait office de vacances d'été. Nous n'avons jamais eu de vraies vacances. Mais au fond, qu'importe. Ceci a développé en nous, d'une part, le sens de l'effort collectif, et d'autre part, le respect de la nature et ses richesses.

J'avoue que je préférais travailler auprès des oliviers. Il ne faisait pas si chaud que ça. Nous, les enfants, nous commencions par aider les grands avec les "bagkalia" qu'il fallait changer de position autour de l'arbre, alors que les hommes faisaient tomber toutes les olives. Ma maman nous supervisait, nous indiquant qui devait fait quoi, où, et comment tourner le bagkali. Ensuite le rôle de la grand-mère était de nous faire voir comment regrouper les olives, en enlever les feuilles et les petites branches, puis les mettre dans un sac pour l'huilière. Selon elle, nous étions très doués pour cela grâce à nos petites mains. Nous trouvions toujours des moments pour aller chercher des "plantes rares et magiques", comme nous le disions alors, pour éviter le travail. Bien sûr la grand-mère savait comment nous motiver avec ses histoires de famille et son amour éternel pour la nature. Bavarde, elle avait toujours des choses à nous raconter. Nous faisions ensuite une pause pour le déjeuner, sous forme de pique-nique. Nous étions très fiers de notre pique-nique. Une fois, ma sœur, qui était d'humeur à faire des bêtises, avait réussi à mettre les pieds dans des assiettes pleine de salade grecque, un peu à la manière du jeu 'Twister'. Quelle rigolade !

Comme vous le voyez, pour nous les Crétois, les oliviers et l'huile d'olive sont un art de vivre, bien plus qu'un travail. Et c'est cela que j'ai souhaité partager avec vous lorsque j'ai créé mon entreprise Le Prestige Crétois.
Plus qu'une simple importation de produits, c'est toute ma vie, une façon d'être, de respirer, de partager, de célébrer le passé tout en préparant l'avenir, d'exprimer mon respect et ma gratitude envers ma famille, mes amis et les producteurs avec qui je travaille. C'est tout ça, Le Prestige Crétois.

Maria THALASSINAKI

Rédigé le  27 jan. 2022 9:55 dans Huile d'olive de grecqueAstuces - INFOSProduits & Informations  -  Lien permanent
0 Commentaires