Err

Le Prestige Crétois - Produits Crétois et Grecs - Produits sélectionnés par Maria & CO
Déjà client ? Entrez votre e-mail et mot de passe :Première visite ?Enregistrez-vous

Un produit offert à partir de 80 €  ou 1 produit + une livraison offerts par DPD à partir de 150 €*

*en France Metropolitain sauf si remise fidelité ou compte PRO

CD - Musique Byzantine 19

AERAKIS
(Code: AERAKBYZANTIN19)
En Stock
CD - Musique Byzantine 19
9,80 EUR
300g

Livraison Rapide en 24-48h

Poste, DPD, Mondial Relay, DHL , DHL Express,  chronopost, Chronofood

Nous contacter

02.33.96.70.56
On appelle musique byzantine (en grec moderne : Βυζαντινή Μουσική) la musique laïque et religieuse composée pendant l’Empire byzantin. Elle consistait en chants ou hymnes accompagnant des textes grecs utilisés pour le cérémonial de la cour, lors de festivals ou à l’occasion de cérémonies religieuses. Cette dernière forme est la mieux connue de nos jours, car les différentes traditions orthodoxes contemporaines continuent à s’identifier avec leur héritage byzantin, utilisant encore des livres de chants traditionnels comme les stichères , réunis dans le sticharion, et le irmologion. En effet, la musique byzantine ne disparut pas avec la chute de Constantinople en 1453, mais se perpétua sous l’administration ottomane. Au cours de la période de déclin de l’Empire ottoman au xixe siècle, les diverses nations émergentes des Balkans se proclamèrent « autocéphales », c’est-à-dire ne relevant plus du patriarcat œcuménique. Dans ce contexte, les chants religieux utilisés dans ce qui était devenu l’Empire ottoman, la Bulgarie et la Grèce plongeaient leurs racines dans la tradition byzantine, alors que celle qui se développa au sein du patriarcat pendant la période ottomane fut souvent considérée comme « post-byzantine ». C’est pourquoi ce que l’on appelle musique byzantine de nos jours se réfère aux traditions musicales religieuses de différents peuples de la Méditerranée et du Caucase sans se limiter à ce qu’elle fut au temps de l’Empire byzantin.